Les fraudeurs profitent habilement d’un environnement en rapide mutation

La “Coalition Against Insurance Fraud” estime le coût total de la fraude à l’assurance de par le monde à au moins 80 milliards de dollars par an. C’est ce que révèle un rapport publié par le consultant KPMG fin décembre 2020.

Bien que l’impact de la fraude sur les charges des assureurs ne soit pas nouveau, il est aujourd’hui plus élevé que jamais. La modification du risque de fraude et les comportements criminels, notamment dans le secteur de l’assurance, offrent toujours plus de possibilités aux fraudeurs. Tant les entreprises d’assurances que l’honnête consommateur en sont les victimes. Et les assureurs doivent donc s’adapter à la vitesse grand V à ce nouvel environnement de fraude. En prenant des mesures qui ont un impact aussi bien immédiat qu’à plus long terme, ils peuvent combattre la fraude.

Dans le rapport qu’il est possible de télécharger en cliquant ici, on apprend entre autres, comment les fraudeurs ont profité de la crise du COVID-19 dans le secteur de l’assurance.